3/5

9 avis

Marin : les élèves de la mer

Voirol, Xavier (1966-....). Auteur | Gueuret, Élizabeth (1950-....). Auteur

Edité par Light motiv. [La Madeleine] - 2012-12-01

Langue : français

Collection : Long cours (La Madeleine) ; Long cours

ISBN : 978-2-9537908-0-1

Description physique : 1 vol. (69 p.). ill., couv. ill.. 22,0 cm x 22,0 cm


MARIN, les élèves de la mer est le quatrième ouvrage de la collection Long cours - paru aux Editions Light Motiv. Dans cette collection, Elizabeth Gueuret, sociologue, étudie l'histoire et l'actualité d'un métier portuaire ou maritime. Parallèlement, un auteur photographe a carte blanche sur la même thématique. Ils ne trouveront pas plus d'horaires que de salaires réguliers, ils pratiqueront l'un des métiers les plus astreignants et les plus dangereux au monde... Et pourtant, la mer attire et fascine. Ils ont entre treize et quinze ans, et le regard qu'ils portent sur celle-ci est celui des enfants qu'ils sont encore et des adultes qu'ils seront bientôt. Elizabeth Gueuret leur a donné la parole durant leur apprentissage au lycée maritime du Portel, tandis que Xavier Voirol, photographe, les a mis en image. Ces jeunes gens ont déjà la conscience d'appartenir au monde de la mer, au monde du travail. Leurs gestes sont déjà ceux des professionnels qu'ils seront et ils préparent avec détermination leur avenir parmi les "gens de mer".

Suggestions

Du même auteur

Long cours | Gueuret, Élizabeth (1950-....). Auteur

Long cours

Livre | Gueuret, Élizabeth (1950-....). Auteur | Éd. Light motiv. [La Madeleine] | 2013-10-12

Un port. Entre terre et mer. Un intervalle entre deux mondes. Elizabeth Gueuret, sociologue, accompagne les travailleurs du port de Dunkerque dans leurs trajets quotidiens, écoute et transmet les transformations des métiers, nous ...

Sonneberg ; Une Communaute Mennonite Des Hauteurs Jurassiennes | Voirol, Xavier

Sonneberg ; Une Communaute Mennonite Des Haut...

Livre | Voirol, Xavier | Labor et fides | 1997-04-15

Docker | Morfouace, Yves (1976-....). Auteur

Docker

Livre | Morfouace, Yves (1976-....). Auteur | Light motiv. [La Madeleine] | 2006-10-01

Métier de la mer. Ancré à terre. Docker à Dunkerque. Ca sonne profond comme un appel du large sur le port. Yves Morfouace, photographe des lieux en attente, conduit le lecteur dans ces intervalles portuaires où la lumière pâle ...

Avis des lecteurs

  • Voie des indés juillet 4/5

    Ils ont la mer plein les yeux, de la motivation plein leurs besaces.Ils viennent d'horizons différents, "s'il est une caractéristique du métier de marin, c'est bien la diversité des parcours, de formation ou professionnels, et des motivations" mais ils ont cette soif d'apprendre, ce besoin d'espace, d'aventures. Ce sont les élèves marins de Boulogne-Le Portel. Xavier Voirol et Elizabeth Gueuret nous invite à les découvrir, nous font pénétrer dans l'intimité du lycée maritime. Un court voyage mais pour nombre d'entre eux, il s'agit avant tout du passage de l'adolescence à l'âge adulte. Merci à Libfly et aux éditions Light Motiv pour ce voyage en Mer du Nord dans le cadre d'une Voie des indés rafraîchissante.

    par readerstreet Le 13 juillet 2016 à 08:25
  • 3/5

    J'aime beaucoup ces beaux albums qui enrichissent ma connaissance dans un domaine rare. Parce que le monde des marins, je ne connaissais pas du tout. Elizabeth Gueuret, avec sa vision de sociologue montre bien l'évolution de ce métier. Fini aujourd'hui l'ancien mousse qui apprenait sur le tas et ne savait souvent pas nager, les élèves étudient maintenant la sécurité, l'informatique, le développement durable, la météo... C'est dorénavant un métier très varié et il y a beaucoup de choses à apprendre tant à l'école que pendant les nombreux stages en mer. Il y a maintenant quelques filles qui suivent cette formation, avec sûrement plus d'appréhension pour l'équilibre familial. Quant aux photos, Xavier Voirol a su saisir la candeur de la jeunesse, cette fierté parfois ou l'étonnement. Les portraits montrent l'intérêt des jeunes pour ce qu'ils découvrent. Le métier de marin, longtemps dévalué, est maintenant diversifié mais il reste toujours l'attrait de la vie à bord (mise en évidence dans la photo page 55). Merci à Libfly et aux Editions Light Motiv

    par jostein Le 03 novembre 2011 à 11:57
  • 3/5

    Marin, un métier, mais aussi, avant cela, une formation, ou plus que ça, un apprentissage. Nous accompagnons ces jeunes mousses dans cette école de la mer, pour un métier qui deviendra finalement leur vie. Ces jeunes gens, encore un peu enfants, qui quittent la maison familiale à 14 ans pour certain pour aller vivre de la mer. A travers la sociologue Elizabeth Gueuret, les apprentis marins si peu bavards se livrent, partagent leur quotidien, leur apprentissage, leur métier mais aussi leur histoire. J’ai pris beaucoup de plaisir à feuilleter et lire ce livre. Les photos de Xavier Voirol m’ont beaucoup plu, les jeux de cadrage alternant paysages maritimes, scènes de travail ou portraits intimistes. Le noir et blanc donne de la profondeur aux images et un petit côté « hors du temps ». Le texte est bien répartis et rend les photos vivantes. Nous pouvons dès lors imaginer ce que les marins vivent, perchés sur leur embarcation. Ce livre en dit pourtant trop, beaucoup de détails, sur les filières, sur les options, sur les passerelles, les mises à niveaux. Il ne s’agit pas d’un simple livre de photos, mais d’un véritable documentaire. Ce qui est dommage c’est que nous n’allons pas véritablement au-delà du lycée maritime de Boulogne – Le Portel. Ce qui aurait pu avoir la forme d’un carnet de métier, à l’instar des récits de voyage, ressemble davantage à un beau livre de présentation sur une école. Un bel objet, avec une belle maquette, pour apprendre beaucoup de choses sur un métier que l’on connaît tous de nom, dans le mythe, mais si peu dans les faits. A offrir et à faire découvrir. Light Motiv c’est une photothèque, une agence de reportages, mais aussi une maison d’édition domiciliée dans le nord de la France. Avec ses livres, Light Motiv soulève des questions liées aux territoires, à la ville, avec une volonté de lier intimement images et mots. Livre lu dans le cadre de l’opération « Un éditeur se livre » sur Libfly, en partenariat avec le site Les Agents Littéraires.

    par AliceAGH Le 28 octobre 2011 à 17:02
  • 4/5

    Une nouvelle fois, l'opération "un éditeur se livre" nous entraîne vers une étonnante aventure. Et quelle belle aventure que cette promesse du long court que nous offre Libfly et Les Editions Light Motiv. J'ai lu et j'ai relu Marin. En fait j'ai lu, regardé, puis opéré une deuxième lecture tentant de mêler mots et photographies, les juxtaposant tels des calques. Le texte d'Elisabeth Gueret est sobre, il accompagne notre regard. Car cet album se regarde et s'écoute bien qu'il ne doit être lu. Abordons le comme un terre inconnue. Embarquons. Les photographies de Xavier Voirol sont magnifiques particulièrement page 6, 7 et 55. Je vous laisse tout le loisir de les découvrir !!! Bon vent ! Merci à Libfly de nous offrir cette belle rencontre. Merci à Light Motiv nous avoir permis de monter à bord! Et en refermant cet livre plein d'embruns me reviennent les vers de Baudelaire : "Un matin nous partons, le cerveau plein de flamme, Le coeur gros de rancune et de désirs amers, Et nous allons, suivant le rythme de la lame, Berçant notre infini sur le fini des mers." Astrid SHRIQUI GARAIN

    par atos Le 28 octobre 2011 à 16:46
  • 2/5

    Tout d'abord, merci à Libfly et aux éditions Light Motiv pour ce livre que j'ai eu le plaisir de découvrir dans le cadre de l'opération "un éditeur se livre sur Libfly". J'ai beaucoup aimé le concept du livre : mêler le texte et la photographie est une bonne idée qui a le mérite de changer des livres "habituels" ! Pour autant, je suis un peu déçu. Je rejoins l'avis de Cave : alors que la 4e de couverture nous promet une étude sociologique, j'y ai plutôt trouvé une description plate et sans grand relief de la formation de marin. Je regrette également que l'on ne nous en dise pas plus sur les élèves. Les citations s'enchainent mais on ne sait pas de quel élève il s'agit, ni même s'il apparaît sur l'une des photographies. Au sujet de ces photographies, elles sont très réussies mais contrastent trop avec le texte. Le noir et blanc apporte de la gravité là où l'écrit insiste souvent sur le dynamisme et la vocation de ces adolescents. Quant à la maquette, je rejoins un peu Ieonieyo, elle m'a semblé plutôt froide. Le texte est trop détaché des photographies, on passe de doubles pages avec des photos à des doubles pages avec de grands pavés de texte. Je pense que textes et images auraient pu mieux se mêler. J'ai l'impression qu'Eliabeth Gueuret a écrit ce livre sans tenir compte du travail de Wavier Voirol et réciproquement. Au final je n'ai pas spécialement eu l'impression que la photographie apportait quelque chose au texte et vice versa. Bref, je reste sur ma faim...

    par Artsouilleurs Le 25 octobre 2011 à 23:44
Chargement des enrichissements...