3/5

3 avis

c'est assez dire ; entretiens avec John Culard

Saint-Maur, Georgie De | Couty, Julien

Edité par Rue des promenades - 2012-03-21

Langue : français

ISBN : 9782918804406


- Les politiciens ne remarquent les pauvres que quand les ghettos brûlent. Brûle le drapeau, brûle les églises. Brûle ! - Brûlons, mais ça réchauffera l´atmosphère ! - Saviez-vous que, au début du processus de l´Anéantissement, Soupier était un homme d´affaires, et même un des premiers investisseurs de la World Bank ? - Tant pis. - Vous êtes sans doute un des tenants de l´anticulture ? - L´esprit coercitif de l´anticulture me dérange. Érudit et pince-sans-rire, disert et culotté, John Culard truffe d´anecdotes le panorama de l´art qu´il brosse, des intentionnistes au mouvement Dodo en passant par le Programme des projeteurs. Il aborde les thèmes de société, chamboule la bourse des valeurs, met en lumière les paradoxes de l´époque et ses points de non-retour. L'humour belge dans toute sa finesse.

Suggestions

Du même auteur

C'est assez dire : entretiens avec John Culard | Saint-Maur, Georgie de (1957-....). Auteur

C'est assez dire : entretiens avec John Cular...

Livre | Saint-Maur, Georgie de (1957-....). Auteur | Éd. Rue des promenades. [Paris] | 2012-11-11

Érudit et pince-sans-rire, disert et culotté, John Culard truffe d'anecdotes le panorama de l'art qu'il brosse, des intentionnistes au mouvement Dodo en passant par le Programme des projeteurs. Par ce truchement facétieux, il abor...

Métapoly | Saint-Maur, Georgie de (1957-....). Auteur

Métapoly

Livre | Saint-Maur, Georgie de (1957-....). Auteur | Éditions de l'Abat-Jour. Bordeaux | 2015-08-20

Métapoly est un roman absurde et érudit écrit par Georgie de Saint-Maur et illustré par Marray. Dispositif ludique et labyrinthe littéraire, il raconte l histoire d un jeu dont personne ne connaît les règles, pas mêmele lecteur qu...

Coucous de théâtre | Saint-Maur, Georgie de (1957-....). Auteur

Coucous de théâtre

Livre | Saint-Maur, Georgie de (1957-....). Auteur | les Penchants du roseau. Saint-Aubin-du-Cormier | 2013-12-06

Avis des lecteurs

  • 1/5

    Excellents, souvent drôles et surprenants (parfois "dickiens: "nous ne sommes qu'une illusion"!), sont ces "entretiens avec John Culard, où il est question de création et de liberté de l'artiste dans le monde et le "grand théâtre du cosmos". "C'est assez dire", davantage qu'une "intention" ou qu'un "ensemble de desseins", est un texte ( un plaidoyer pour l'art) que l'on prend un grand et réel plaisir à lire... Philippe Sarr

    par philippesarr Le 07 février 2013 à 15:53
  • 5/5

    Fantasques et truculents, ces « Entretiens avec John Culard » se placent dans la droite ligne des feuilletons littéraires de Georgie de Saint-Maur comme les « Curiœsités » et « L’Avenue du rire ». S’y déploie un petit monde uchronique peuplé d’artistes singuliers, mis en scène avec drôlerie à grand renfort de dialogues inspirés et d’aphorismes cinglants. C’est également un pastiche très réussi du monde de l’art, doublé d’une réflexion pertinente sur la création, le tout servi par une vraie originalité de ton. En un mot : savoureux !

    par franckjoannic Le 05 février 2013 à 13:52
  • 4/5

    L’art contemporain comme vous ne l’avez jamais lu. Voilà ce que vous offrent sur un plateau Georgie de Saint-Maur (écrivain, artiste et ici intervieweur pour l’occasion) et son acolyte, le dessinateur Julien Couty dans ce livre publié aux éditions Rue des Promenades. L’auteur, né en 1957 se définit comme artiste fou, autiste psychiatrique ou encore anartiste, il est principalement le promoteur du GAGArt. Il a publié ses textes chez différents éditeurs, notamment aux éditions Les Temps mêlés. Le dessinateur Julien Couty travaille pour la presse, notamment pour Télérama dont il tient la rubrique L’œil de Co3points. Il a illustré les Gens de légendes, d’Olivier Salon, aux éditions Le Castor Astral. De quoi est-il question dans cet étrange petit livre ? John Culard, artiste « intentionniste » de premier ordre est interviewé par Georgie de Saint-Maur. Au détour d’un jeu de mots, d’une pirouette, l’artiste se livre comme jamais. Vous saurez tout (ou presque) sur le subréalisme, le mouvement Dodo, le programme des projeteurs, l’art cru ou encore Le Perroquet, œuvre majeure de Culard. Texte jubilatoire à l’humour subtile et mordant, illustré de façon brillante et farfelue, ne passez pas à côté de « C’est assez dire ». Le livre est disponible en édition papier et en édition numérique : on peut le commander sur le site de l’éditeur. Je vous recommande de ne pas vous priver du livre papier car l’objet est joli : cousu, sur un papier de qualité, au format d’un petit carnet (15 cm sur 9 cm) et les illustrations ressortent bien. Je signale, pour ceux qui l'ignoreraient encore, que Georgie de Saint-Maur publie aussi ses feuilletons rocambolesques sur le site des éditions de l’Abat-Jour (Folles expositions, L’Avenue du rire, A Dada, Comment se faire éditer) et que Passeport pour l’asile est le feuilleton en cours en ce moment (publication chaque mercredi). Il est également le co-auteur (avec le dessinateur Marray) du feuilleton illustré Les Collines de Hurlefou dont le premier épisode est paru dans le numéro 5 de la revue l’Ampoule sur le thème Homme et Animal.

    par Marianne33 Le 02 février 2013 à 18:29
Chargement des enrichissements...