5/5

2 avis

˜"Le œbréviaire" : une lecture de "La retraite de l'aumônier", 1886, de Jules-Alexis Muenier, Musée municipal, Cambrai

Suel, Lucien (1948-....). Auteur

Edité par Éd. Invenit. Ennetières-en-Weppes - 2011-06-30

Langue : français

Collection : Ekphrasis

ISBN : 978-2-918698-20-3

Description physique : 1 vol. (28 p.). ill. en coul., couv. ill. en coul.. 21,0 cm x 14,0 cm x 0,5 cm


Dans cette ronde narrative joliment menée par Lucien Suel, lʼécrivain a su capter lʼimportance originelle du regard dans la peinture, puissamment mise en oeuvre dans lʼoeuvre de Jules- Alexis Muenier, La Retraite de lʼaumonier (1887) exposée au musée de Cambrai. Lucien Suel nous livre tour à tour les points de vue de ceux qui donnent du sens à ce tableau. Nous nous surprenons à chercher le ciel dans le haut du tableau tandis que le regard divin se pose sur ce serviteur de Dieu. Les mots de Lucien Suel nous guident à travers le tableau et nous donnent à entendre le vieil abbé, absorbé par la contemplation du déroulement de sa vie. En se remémorant affectueusement le bréviaire que lui donna le modèle de son sujet, le peintre lui aussi prend la parole et donne par là-même toute son importance à la figure centrale de la toile et de son ekphrasis : le bréviaire, la sainteté des Ecritures et lʼimmuabilité des mots, ce lieu intime où lʼécrivain et le peintre se rencontrent.

Suggestions

Du même auteur

Canal Mémoire | Suel, Lucien (1948-....). Auteur

Canal Mémoire

Livre | Suel, Lucien (1948-....). Auteur | Marais du livre éd.. Hazebrouck | 2008-01-02

Canal Mémoire est le fruit d'un travail étalé sur une quinzaine d'années. Composés sous la contrainte d'une écriture arithmogrammatique (l'écriture arithmogrammatique se fabrique en comptant le nombre de signes typographiques dans...

Transport visage découvert | Suel, Lucien (1948-....). Auteur

Transport visage découvert

Livre | Suel, Lucien (1948-....). Auteur | Dernier télégramme. [Limoges] | 2006-10-24

Sombre ducasse | Suel, Lucien (1948-....). Auteur

Sombre ducasse

Livre | Suel, Lucien (1948-....). Auteur | Éd. le Mort-qui-trompe. Bouxières-aux-Dames | 2007-09-15

Avis des lecteurs

  • 5/5

    Je ne reviens pas sur la qualité de cette collection qui nous fait découvrir une oeuvre, un peintre et un auteur. Lucien Suel fait intervenir trois narrateurs pour la lecture de ce tableau de Jules-Alexis Muenier. Vont se succéder le peintre, les pensées de l'aumônier et la voie divine. Ces trois voix traduisent la simplicité, la maturité de l'aumônier au terme de sa vie. Le style et la construction du récit m'ont inspiré compassion et admiration pour ce vieil homme. Les traits de son visage fatigué, ses pensées simples et concrètes résument une vie de dévotion consacrée au bonheur des autres. Il y a beaucoup de respect dans les sentiments du peintre, conscient de son succès et de ce qu'il doit à cet aumônier qui a posé pour lui et qui lui a légué son bréviaire. L'auteur fait une très belle lecture de ce tableau. Il nous apaise grâce à des valeurs simples d'altruisme, de respect au milieu de ce jardin reposant, des rides et du regard fatigué de ce paisible aumônier.

    par jostein Le 26 mars 2012 à 12:28
  • 5/5

    La retraite de l'aumônier ou le Bréviaire, tableau de Jules-Alexis MUENIER 1886 – Musée municipal de Cambrai. Lecture de Lucien SUEL. Nous aurions pu en rester là. Assis sur le banc. Comme ce vieil homme dans le jardin de sa cure. Mais tendons l'oreille... la lecture commence, et la magie se produit : Lucien Suel regarde la toile et... Il entend. Par le verbe, la toile devient triptyque: le sujet, l'auteur, et le peintre : la Sagesse, la Parole et le Souffle. Les temps furent simples et purs. Le jour décline,enfin.Le Livre restera ouvert. «C’est le Père qui engendre, le Fils qui est engendré, le Saint-Esprit qui procède». L’Unité divine est Trine.». Indissociables, en dialogue constant, un tout qui donne vit à l’œuvre. Une très belle lecture, étonnante par ses dimensions, une lecture géométrique. Astrid SHRIQUI GARAIN

    par atos Le 11 septembre 2011 à 21:39
Chargement des enrichissements...