3/5

2 avis

˜Le œlapin mystique : roman circulaire

Suel, Lucien (1948-....). Auteur

Edité par Éditions la Contre-allée. Lille - 2014-03-04

Langue : français

Collection : Collection Les Périphéries ; Collection Les périphéries

ISBN : 978-2-917817-25-4

Description physique : 1 vol. (91 p.). 15,0 cm x 10,5 cm x 0,7 cm


Ce Lapin mystique, aux allures fin-de-siècle, empreint de psychédélisme, nous embarque dans un engrenage perpétuel. Une fuite du quotidien ordinaire, une quête impossible et circulaire au cours de laquelle les repères se perdent au fil d' évènements réels ou rêvés, une histoire drôle, douloureuse ou mystérieuse comme l' est la vie. Paru en 1998 sous forme de feuilleton dans la revue de¬¬ poésie lilloise « Le Dépli amoureux », Le Lapin mystique est le tout premier roman de Lucien Suel, bien avant Mort d' un jardinier (éd. de La Table Ronde, 2008).

Suggestions

Du même auteur

Canal Mémoire | Suel, Lucien (1948-....). Auteur

Canal Mémoire

Livre | Suel, Lucien (1948-....). Auteur | Marais du livre éd.. Hazebrouck | 2008-01-02

Canal Mémoire est le fruit d'un travail étalé sur une quinzaine d'années. Composés sous la contrainte d'une écriture arithmogrammatique (l'écriture arithmogrammatique se fabrique en comptant le nombre de signes typographiques dans...

Transport visage découvert | Suel, Lucien (1948-....). Auteur

Transport visage découvert

Livre | Suel, Lucien (1948-....). Auteur | Dernier télégramme. [Limoges] | 2006-10-24

Sombre ducasse | Suel, Lucien (1948-....). Auteur

Sombre ducasse

Livre | Suel, Lucien (1948-....). Auteur | Éd. le Mort-qui-trompe. Bouxières-aux-Dames | 2007-09-15

Avis des lecteurs

  • 3/5

    Dans ce petit livre, à la couleur nuit cabalistique estampillé MANDUCATE (manger) couvent de bien étranges phénomènes. Un homme, le narrateur, ravagé par le spleen du 21ième siècle pérégrine dans les vapeurs d'alcool en costume en lambeaux et poches trouées. Un poète en mal d'amour et de vie tout court. Pendant ses absences fantasmagoriques dans les lumières aveuglantes d'une clinique, il délire. Dans les rêves d'une possession de la chair à son paroxysme. Qu'elle soit humaine et érotique ou animalière et sacrificielle. Après avoir reçu en cadeau une patte de lapin qu'il néglige et mangé la moitié d'un pain signé MAN/DUCATE (ment ?), il est en lutte avec le lapin Géant des Flandres. En compagnie de Laure mi-ange, mi-infirmière, il déambule dans ses hallucinations où il fait connaissance d'une religieuse à l'automobile noire, d'un corbeau (corps vidé), d'un kangourou et d'autres petits animaux à la faim carnassière. Les jeux de mots, calembours et répétitions rythment la lecture poétiquement vertigineuse où se filigranent avec justesse les difficultés de vivre dans ce monde terrestre. Merci à Libfly et aux éditions de la Contre Allée.

    par ZAKURO Le 23 février 2014 à 01:12
  • 3/5

    reçu dans le cadre des flyers biblivores (merci Libfly et BV de la Contre allée) ce tout petit livre de Lucien Suel (15x10; moins de 100 pages) est le tout premier roman de l'auteur, il est paru sous forme de feuilleton en 1998...La Contre Allée l'édite en ce début 2014, dans sa nouvelle collection "les Périphéries"qui décentrent et explorent les recoins".Les rabats rappellent peut-être les oreilles du lapin; et il y a peut-être un clin d'oeil au Latin mystique de Remy de Gourmont. Le narrateur , Laure et un géant des Flandres sont les personnages principaux de ce roman circulaire où on tourne en rond; il y a aussi une novice, un corbeau et un kangourou...beaucoup de calembours: avec corbeau:corps beaux, corvidés; avec lapin:là peint, les peaux ridées; quand guru "maquereau pot d'idées" etc.Le lapin tué et dépiauté avec le canif de la novice, "parodie de glaive"est qualifié de rongeur hétéromorphe, capricant... Décalé, délirant surtout la fin dans la discothèque du Mystic Rabbit. Ma lecture a été gênée par le recours très fréquent au dictionnaire pour vérifier ou découvrir le sens des mots du vocabulaire utilisé (plus de dix...) Après avoir lu la notification de Zakuro, je m'aperçois que je n'ai pas prêté attention à la couverture, que je vois violette et barrée d'un même mot répété, en diagonale et en gothique: Manducate (je ne vois pas l'allusion à mentir (?) la manducation a une signification plutôt religieuse: ce qu'on fait avec une hostie berthe

    par afbf Le 20 février 2014 à 11:08
Chargement des enrichissements...