4/5

5 avis

˜Une œvie de paysages

Commengé, Béatrice (1949-....). Auteur

Edité par Éditions Verdier. Lagrasse - 2016-03-11

Langue : français

ISBN : 978-2-86432-863-6

Description physique : 1 vol. (140 p.). 22,0 cm x 14,2 cm x 1,2 cm


« Lawrence Durrell m'avait ouvert la porte en me demandant : «Aimez-vous l'Indian Curry ?» Sans une hésitation aucune, il me proposait de partager son délice d'enfant. Mon cerveau traduisit aussitôt : Darjeeling, 1920. C'était donc là qu'il vivait quand il avait faim - en enfance. Il se promenait dans un paysage dont on l'avait arraché à onze ans et qu'il n'avait jamais revu. J'étais venue chercher la Provence, la Grèce, l'Égypte, Alexandrie, et il m'offrait l'Himalaya. L'homme de soixante-quatre ans vivait toujours au pays de Kipling. » Ce voyage sur les pas de Lawrence Durell nous conduit d'abord à Sommières où, en 1976, la narratrice rencontra l'écrivain avant de nous emporter à travers tous les continents vers les multiples demeures et paysages qu'a connus Durrell.

Suggestions

Du même auteur

˜La œNuit est en avance d'un jour : roman | Commengé, Béatrice (1949-....). Auteur

˜La œNuit est en avance d'un jour : roman

Livre | Commengé, Béatrice (1949-....). Auteur | O. Orban. Paris | 1985-05-01

˜La œDanse de Nietzsche | Commengé, Béatrice (1949-....). Auteur

˜La œDanse de Nietzsche

Livre | Commengé, Béatrice (1949-....). Auteur | Gallimard. [Paris] | 1988-01-22

˜Le œCiel du voyageur : roman | Commengé, Béatrice (1949-....). Auteur

˜Le œCiel du voyageur : roman

Livre | Commengé, Béatrice (1949-....). Auteur | Gallimard. [Paris] | 1989-04-21

Avis des lecteurs

  • Biographie paysagère 5/5

    Quelle formidable idée que de nous présenter un parcours biographique de Lawrence Durrell à travers les paysages qu'il a aimés, qu'il a quittés, en son statut permanent d'exilé, de réfugié, de transporté, si attentif aux couleurs du ciel, celles de la terre, pur de la neige de l'Himalaya à la mer de Corfou, ou terne comme en Angleterre, à Alexandrie, ou dans la pampa argentine. L'auteure suit le même chemin, pas sur la même chronologie, cherche les impressions plus que les lieux exacts, et souvent la magie opère. Le lecteur est derrière elle, sur ses pas et voit avec ses yeux. C'est une belle entrée dans l’œuvre de Durrell, qui donne envie de lire ou de relire le Quatuor, Le Carnet noir ou l'Ile de Prospero...

    par Mediathau Le 21 avril 2017 à 10:35
  • Une vie de paysage de Béatrice Commengé 4/5

    L'auteur nous invite à un voyage sur les pas de Lawrence Durell qu’elle a rencontré à Sommières en 1976. Nous découvrons les continents, les paysages visités par cet auteur et qui ont accompagnés son œuvre. Henry Miller, Kipling, Dickens sont évoqués. Béatrice Commengé nous offre un petit livre riche, un joli voyage littéraire ponctué de nostalgie.

    par Rose-Marie RIGAL Le 12 avril 2017 à 16:29
  • une vie de paysages 5/5

    Dès la première ligne, la magie opère: l'écriture de Béatrice Commencé nous entraîne dans un récit intimiste exigeant, sur l'influence des paysages croisés pendant l'enfance ,sur nos vies sans que l'on s'en aperçoive. A l'origine de ce livre une thèse sur Lawrence Durrell, auteur du célèbre "Quatuor 'Alexandrie", qu'elle a lu adolescente. Elle nous entraîne sur les traces du géant, en Inde où il est né, la Provence, l'Angleterre et sa grisaille légendaire jusqu'à la Grèce et la pampa argentine. C'est un voyage littéraire passionnant auquel le lecteur est convié, écrit plus de trente ans après sa rencontre avec Lawrence Durrell.

    par mimilo Le 22 février 2017 à 12:08
  • Dialogue littéraire 4/5

    Le livre de Béatrice Commengé est une promenade dans les paysages mais aussi dans les mots de Lawrence Durrell, un dialogue presque avec lui, une façon sensible de rendre ce qui a été donné par la lecture. En lisant ce livre, je me suis souvenue avoir parcouru les rues de Moscou avec le Maître et Marguerite de Boulgakov pour guide. Les mots, les lieux, l'ambiance m'habitaient et je me promenais dans les rues, sur les lieux avec cette mémoire émotionnelle, affective, intellectuelle que l'écriture avait fait naître en moi. Les écrits de Durrell semblent avoir imprégné, façonné Béatrice Commengé de telle sorte qu'ils sont une partie vivante, intime d'elle-même. J'ai aimé la façon délicate de l'auteur de s'approcher de l'homme qu'était Durrell en reliant les paysages à ses écrits, j'ai aimé sentir combien les mots que nous lisons nous habitent et nous transforment au plus profond de nous-mêmes, nous poussent à partir, à voyager, à regarder, nous élargissent les sens.

    par Cecile Thimel Le 24 novembre 2016 à 12:23
Chargement des enrichissements...