4/5

3 avis

la cour des innocents

Pesty, Fabien

Edité par Paul & mike - 2014-03-05

Langue : français

ISBN : 9782366510362

Description physique : 190 p.. 21,6 cm x 14,0 cm


Innocent,e (adjectif et nom commun) : Qui ne fait pas de mal. Qui n'est pas coupable. Qui ignore le mal. Naïf. Personne innocente. Simple d'esprit. Non coupables, fous, irresponsables, ingénus, ils ont tous un alibi valable : ils étaient victimes d'eux-mêmes au moment des faits. Ce sont des choses qui arrivent et dont on parle à travers ces quinze instantanés d'histoires, parfois sombres, souvent cyniques, mais toujours à l'humour ravageur. On y croise des enfants, des vieux qui jouent, un clochard, une caissière de péage et un requin-marteau. Mais aussi des guest stars telles que Thierry Rolland, Dieu, la maman de Jacky du Club Dorothée ou le Hollandais qui a gagné à l'Alpe d'Huez un jour. A noter que le policier des Village People a décliné l'invitation.

Suggestions

Du même auteur

˜La œcour des innocents : recueil de nouvelles | Pesty, Fabien (1976-....). Auteur

˜La œcour des innocents : recueil de nouvelle...

Livre | Pesty, Fabien (1976-....). Auteur | Paul & Mike. Paris | 2014-02-24

Non coupables, fous, irresponsables, ingénus, ils ont tous un alibi valable : ils étaient victimes d'eux-mêmes au moment des faits. Ce sont des choses qui arrivent et dont on parle à travers ces quinze instantanés d'histoires, par...

passage a tabac | Pesty, Fabien

passage a tabac

Livre | Pesty, Fabien | Paul & mike | 2014-04-21

Le Comité consultatif de Bioéthique de Belgique fête ses 15 ans et établit le bilan de ses activités : ses avis ont-ils aidé les parlementaires et ministres à se former une opinion sur des sujets délicats ? Ont-ils proposé des rép...

la caissière du péage de Chatuzange-le-Goubet | Pesty, Fabien

la caissière du péage de Chatuzange-le-Goubet...

Livre | Pesty, Fabien | Paul & mike | 2014-04-21

Le Comité consultatif de Bioéthique de Belgique fête ses 15 ans et établit le bilan de ses activités : ses avis ont-ils aidé les parlementaires et ministres à se former une opinion sur des sujets délicats ? Ont-ils proposé des rép...

Avis des lecteurs

  • 5/5

    Merci Libfly pour cette opération : découverte des éditions Paul & Mike et Fabien Presty. Comme c'est ma première lecture des éditions Paul & Mike un petit mot pour dire que j'aime beaucoup les pages quis’ouvrent sans casser le livre, la qualité du papier, très blanc et épais avec une police de caractère très agréable à lire. Si l'on combine ces qualités aux nouvelles vitriolées de Fabien Presty cela donne une lecture rapide et fluide. Je me suis laissée surprendre par la première nouvelle "Les valises" qui sur le ton des souvenirs de départ en vacances on prend une belle claque à la fin. "Bon d'accord c'est comme ça qu'il veut jouer." me suis-je dis... je me tenais prête pour la deuxième nouvelle... et hop ! J'avais dû tendre la deuxième joue sans m'en rendre compte... Enfin, vous l'aurez compris j'ai adoré le côté acide que laissent les nouvelles après leur lecture. Nous ne sommes pas dans la cour de récréation. Pourtant on retrouve les images de l’enfance : le jeu de cache-cache qui vire à l’horreur une fois devenus adultes, l’adolescence avec les fêtes foraines les premiers émois. Certains ont fini de jouer aux gendarmes et aux voleurs mais dans les bras de l’héroïne, mais il y a toujours plus tordu que soi. Certains ont cru trouver l’amour mais se sont trompés de fantasmes. La plupart des narrateurs restent lucides (saufs ceux dont l’esprit avait déjà pris la tangente). Fabien Presty met le doigt dans la plaie de la mémoire. Un auteur à suivre... http://ramettes.canalblog

    par ramettes Le 14 avril 2014 à 14:46
  • 5/5

    Belle découverte. L'auteur nous rend les personnages attachants en moins de deux, même les moins sympathiques...mais ils sont innocents...Un uppercut, un sourire, un éclat de rire, une phrase lue et relue pour s'en délecter, ce n'est pas vraiment une lecture reposante et c'est ça qui est bon. Si vous n'aimez pas la surprise, passez votre chemin! J'ai dévoré le livre en deux soirées et je m'en suis trouvée dépitée...J'en aurais voulu un peu plus de ces histoires banalement extraordinaires. Mais il fait partie de ces livres qui restent en tête, par une citation, par un personnage, par une situation. Et surtout qu'on a envie de partager.

    par laraluche Le 24 mars 2014 à 17:39
  • 3/5

    Petit recueil de nouvelles, dont la première, « Les valises » a fait l'objet d'une édition en 2009, couronnée d'un premier prix en 2010. C'est un jeune auteur qui se livre ici à cet exercice difficile qu'est la nouvelle, un « art périlleux, une acrobatie d'autant plus périlleuse qu'elle s'exécute sans filet. L'erreur ne pardonne pas. Il faut viser juste:tenir son monde dans le creux de sa main et ne l'écrabouiller qu'au dernier mot. » (préface d'Alain Émery). Et c'est vrai que l'exercice est réussi dans la plupart des cas. Humour vachard, cynisme, chute atroce, ton dégagé (qui peut rappeler François Schabowski), le cocktail fonctionne bien. Les thèmes les plus divers sont abordés : les vacances, vues par les yeux d'un gamin qui subit cette transhumance obligatoire ; Alzheimer, la vieillesse, les souvenirs et la mémoire (mention spéciale pour LE disque de notre rencontre), la violence gratuite, les amours, les amis, les emmerdes... De temps à autre passe un visage identifiable, clochard, pas du tout conforme au type « clodo sympa de Paris », Dieu, Dorothée et Jacky, du Club, Thierry Rolland et les JO. Il y a quelque chose de jubilatoire dans l'écriture et l'auteur de la préface prétend nous livrer un secret : Pesty s'amuse en écrivant. Secret facile à trouver en lisant à mon avis... J'aime bien la présentation soignée de ce petit livre, sa typo claire et facile, la couverture dessinée par la douce de l'auteur. Un point pour Paul&Mike, qui vient heureusement corriger ma première impression avec « Nocturne », décidément bâclé à mon avis ! Merci à Libfly et à Paul&Mike de m'avoir fait découvrir cet auteur que j'aurai plaisir à suivre. Hebelin

    par hebelin Le 21 mars 2014 à 10:56
Chargement des enrichissements...