4/5

10 avis

Lignes de faille : roman

Huston, Nancy (1953-....). Auteur

Edité par J'ai lu. Paris - 2011-08-20

Langue : français

Collection : J'ai lu

ISBN : 978-2-290-03691-4

Description physique : 1 vol. (381 p.). couv. ill. en coul.. 17,9 cm x 11,0 cm x 2,1 cm


Dans ce roman à rebours, on suit les voix terribles, drôles, attachantes ou désespérées, de Sol, Randall, Sadie et Kristina - des enfants de six ans dont chacun est le parent du précédent. Voix de l'innocence? Un récit vertigineux sur la violence, les séismes déclenchés par la génération précédente. De San Francisco à Munich, un roman éblouissant d'amour et de rage, qui célèbre la mémoire, la fidélité, la résistance et la musique comme alternatives au mensonge.

Suggestions

Du même auteur

Dire et interdire : éléments de jurologie | Huston, Nancy (1953-....). Auteur

Dire et interdire : éléments de jurologie

Livre | Huston, Nancy (1953-....). Auteur | Payot. Paris | 1980-11-01

˜Les œ"Variations Goldberg" : romance | Huston, Nancy (1953-....). Auteur

˜Les œ"Variations Goldberg" : romance

Livre | Huston, Nancy (1953-....). Auteur | Seuil. Paris | 1981-09-01

Mosaïque de la pornographie : Marie-Thérèse et les autres | Huston, Nancy (1953-....). Auteur

Mosaïque de la pornographie : Marie-Thérèse e...

Livre | Huston, Nancy (1953-....). Auteur | Denoël-Gonthier. Paris | 2070-01-01

Avis des lecteurs

  • 4/5

    4 voix d'enfants, 4 époques. Tous ont un lien de parenté, tous nous raconte un ou plusieurs jours de leur enfance avec leurs questions, leurs doutes, leurs espoirs. L'auteure remonte le temps avec chaque membre de cette famille, nous laissant découvrir leurs liens, ou plutôt, parfois, leur absence de liens. Arrivée à la fin du roman, j'ai eu envie de le reprendre pour l'éclairer de la révélation des dernières pages. Et en effet, tout s'éclaire. Me voici donc devenue une fan de l'auteure qui sait me surprendre à chaque roman. Son style est fluide, et ses propos toujours profond. L'image que je retiendrai : Celle des gros grains de beauté que chaque enfant de la famille découvre sur son corps, et qui deviennent des talismans. Alex-Mot-à-Mots http://motamots.canalblog.com

    par AlexMotaMots Le 24 janvier 2015 à 17:31
  • 5/5

    Un livre absolument magnifique à quatre voix ! Quatre voix d'enfants de 6 ans, le premier vit de nos jours, le second, c'est son père, le 3e sa grand mère et le 4e son arrière grand-mère. Ces 4 enfants juifs délivrent leurs sentiments et leurs émotions par rapport au monde qui les entoure aux quatre époques différentes, sur fond de guerre mondiale ou d'exil pour les plus anciens. Un livre tout simplement extraordinaire, qui vous touchera !

    par saomalgar Le 20 août 2013 à 15:45
  • 5/5

    Ce roman, l'un des meilleurs de Nancy Huston, se construit sur une chronologie inversée. J'ai adoré en particulier les secrets de famille qui se dévoilent au fur et à mesure : cela donne un aspect très mystérieux à cette famille, dont on a de plus en plus envie de découvrir les secrets. De plus, tous les personnages sont étroitement liés à l'Histoire, chaque personnage vit intensément une période historique précise. J'ai adoré ce roman.

    par Balia650 Le 03 juillet 2013 à 19:52
  • 5/5

    Quatre enfants, quatre instantanés de l’histoire d’une famille, mais aussi de l’Histoire tout court. Sol, Randall, Sadie et Kristina sont témoins malgré eux de soubresauts de l’Histoire et des répercutions de celle-ci sur leur propre histoire personnelle et familiale. Habilement, Huston laisse l'histoire en toile de fond, loin, murmurée ou simplement suggérée, et ne plombe donc pas le récit, même si elle en est un moteur essentiel. Par ces enfants, au travers d’eux, Huston nous plonge dans les mécanismes des familles, les répercussions de décisions sur les générations suivantes. Les non-dits, les absences. Les mensonges, les semi-vérités. Et c’est toute la relation entre passé, présent et futur qui est explorée. Avec un grand brio, Nancy Huston nous plonge dans ces histoires personnelles et familiales. Ce roman, c’est un fil tiré pour détricoter un héritage très lourd. Au fur à et mesure, on comprend des choses, mais – et c’est là ma frustration avec ce roman – beaucoup d’autres restent dans l’ombre, inexpliquées. On en a vu le résultat, parfois, mais pour autant on n’en sait pas plus. Ce n’est pas forcément plus mal, mais pour moi qui ai été happée, c’est le mot, par l’écriture magnifique de Huston et par ses personnages qui ne laissent pas indifférent, je suis ainsi sortie frustrée de ne pas en savoir plus. Et être frustrée m’énerve. L’écriture de Huston parlons-en ! Un style épuré, au scalpel, elle nous emmène aussi sûrement que si elle nous prenait par la main, sans que l’on puisse s’échapper. C’est efficace, poétique parfois, cru aussi. Sans concession. Le personnage de Sol m’a beaucoup gênée, parfois choquée. J’ai été terriblement triste avec Sadie, et sa vie sèche et sans amour auprès de grands-parents qui n’ont rien à voir avec des papis/mamies gâteaux. Kristina qui apprend qu’elle n’est pas la fille de ses parents. Et c’est ainsi que l’air de ne pas y toucher, sans grand discours (normal, on est avec des enfants – même si j’ai trouvé pour certains je les ai trouvé un peu matures pour leur âge), Nancy Huston nous amène à réfléchir sur l’éducation, la guerre, le pardon, le silence, l’absence, l’amour, la filiation, la tolérance. Beaucoup de thèmes abordés « entre les lignes », sans didactisme, sans grande démonstration. C’est terriblement bien fait, prenant, émouvant.

    par Choupchoup Le 09 avril 2013 à 14:24
  • 5/5

    Comment sortir indemne d'un tel livre ? "Lignes de faille" est de ces récits qui vous remuent, parce qu'ils touchent à l'intime, parce qu'il s'agit l'histoire d'une famille, d'une lignée, et que nous faisons tous partie d'une famille, nous sommes tous issus d'une lignée. Dans cette histoire construite à rebours Nancy Huston brosse de son écriture solaire et fluide le destin de cette famille. Chacun le sait, l'auteure est une grande écrivaine qui manie le poids des mots avec une dextérité stupéfiante. Elle réitère ici, l'exploit stylistique en renouvelant le style langagier à chaque personnage à qui elle prête vie. Mais, si le style est primordial dans un récit, il n'en est qu'une constante. "Lignes de faille" trouve sa force dans les thèmes abordés dans ce roman choral. Arrêtons-nous d'abord sur la seule similitude - mis à part leur lien de parenté- entre ces enfants : leur âge. Ils ont tous six ans. L'âge qu'avait la petite Nancy lorsque ses parents se sont séparés et qu'elle a été confiée à la garde de son père, qui l'emmènera vivre quelques mois en Allemagne. Le lecteur lorsqu'il connaît ce détail, peut presque faire le lien, peut être rapide entre cet évènement, et le fait que l'auteure ait décidé de raconter des évènements marquants de la vie de ses personnages dans l'année de leur 6 ans. Un des thèmes centraux de ce roman est la transmission : le propre même d'une famille est de transmettre aux générations futures ses propres valeurs, parfois même ses idéaux. Ainsi, par le biais de ce qu'on leur a transmis, chaque individu de cette lignée va transmettre à la génération qui suit ce que lui même a reçu en le transformant par le prisme de sa propre expérience. Kristina-Erra va transmettre de manière presque inconsciente ce qu'elle a vécu des horreurs de la guerre, Sadie mettra quant à elle un point d'honneur à transmettre à son fils la langue juive, quant à Randall il va instiller dans l'esprit de son fils le goût de la violence, de guerre et de la haine raciale. Nancy Huston touche ici un point capital, que... la suite sur www.meellylit.com Meelly lit...

    par Meellylit Le 14 décembre 2012 à 15:15
Chargement des enrichissements...