3/5

13 avis

la mécanique du coeur

Malzieu, Mathias

Edité par Flammarion - 2011-08-12

Langue : français

ISBN : 9782081236684


La Mécanique du Coeur Édimbourg, 1874. Jack naît le jour le plus froid du monde et son coeur en reste gelé. Mi-sorcière mi-chaman, la sage-femme qui aide à l'accouchement parvient à sauver le nourrisson en remplaçant le coeur défectueux par une horloge. Cette prothèse fonctionne et Jack vivra, à condition d'éviter toute charge émotionnelle : pas de colère donc, et surtout, surtout, pas d'état amoureux. Mais le regard de braise d'une petite chanteuse de rue mettra le coeur de fortune de notre héros à rude épreuve : prêt à tout pour la retrouver, Jack se lance tel Don Quichotte dans une quête amoureuse qui le mènera des lochs écossais jusqu'aux arcades de Grenade et lui fera connaître les délices de l'amour comme sa cruauté. Conte désuéto-moderne mâtiné de western-spaghetti, La Mécanique du Coeur vibre d'une rugueuse force poétique où l'humour est toujours présent. Mathias Malzieu soumet aux grands enfants que nous sommes une réflexion très personnelle sur la passion amoureuse et le rejet de la différence, donnant naissance à un petit frère de Pinocchio qui aurait fait un tour chez les Freaks de Todd Browning.

Suggestions

Du même auteur

38 mini-westerns : avec des fantômes | Malzieu, Mathias. Auteur

38 mini-westerns : avec des fantômes

Livre | Malzieu, Mathias. Auteur | Pimientos. Urrugne | 2003-05-14

Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi | Malzieu, Mathias (1974-....). Auteur

Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur ...

Livre | Malzieu, Mathias (1974-....). Auteur | Flammarion. Paris | 2005-03-02

Mathias, un jeune homme d'une trentaine d'années, vient de perdre sa mère. Sur le parking de l'hôpital, il rencontre un géant qui l'aide à accepter de vivre malgré cette disparition et l'invite à un voyage fantastique dans le pay...

Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi | Malzieu, Mathias (1974-....). Auteur

Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur ...

Livre | Malzieu, Mathias (1974-....). Auteur | J'ai lu. Paris | 2006-10-23

Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi Roman « Comment on va faire maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi oe Qu'est-ce que ça veut dire la vie sans toi oe Qu'est-ce qui se passe pour toi là oe Du rien oe Du vi...

Avis des lecteurs

  • 4/5

    On entre dans ce monde imaginaire ou pas. Moi j’y suis entrée. Nous voilà embarqués dans une histoire de passions avec deux garçon et une fil le. Chacun avec sa particularité et ses blessures. L’amour ne se commande pas, la jalousie non plus. Comment faire coïncider l’amour de deux êtres ? éternelle question. J’ai beaucoup aimé le thème de la famille composée créée sans liens de sang mais des liens d’amour. Le thème de la confiance, confiance en soit, confiance en l’amour de l’autre, confiance en l’autre. C’est un roman initiatique, avec un voyage initiatique. On voit évoluer le héros de son enfance à ses 19 ans. Pourtant on a l’impression de voir défiler une longue vie tant il vit d’aventures et apprend sur lui-même. Un amour pur, une quête et sur le chemin des ren contres qui font une vie bien remplie. La rencontre avec Jack l’éventreur va avoir quelque chose de prémonitoire. J’ai bien aimé la présence de Méliés et les références à la genèse de son film le voyage sur la lune. En dehors de ses personnages historiques recrées qui nous replacent dans une certaine époque nous avons des personnages complètement imaginaires dans le monde du cirque et du conte. Ce que je n’ai pas aimé c’est la fin, le après, les explications qui nous font retomber dans une certaine « réalité ». http://ramettes.canalblog

    par ramettes Le 04 novembre 2013 à 10:01
  • 4/5

    Avant de lire le roman, j'avais écouté plusieurs fois l'album que j'avais adoré. Le contenu du roman n'a donc pas été une grande surprise puisqu'il raconte à peu de choses près la même histoire que l'album. En revanche, avant de lire ce livre, je ne savais pas du tout à quel style d'écriture je devais m'attendre. J'ai été étonnée de constater qu'en lisant, la musique correspondant de l'album nous vient instantanément en tête. C'était donc une lecture très agréable et touchante !

    par filou93 Le 11 juin 2012 à 06:35
  • 3/5

    Voilà un roman très poétique qui nous entraîne dans un univers bien spécial. L'histoire et les personnages sont touchants. J'ai vraiment été émue par l'histoire de ce petit Jack. Malgré une fin très triste, j'ai bien aimé ce roman. J'avais écouté l'album de Dionysos dont Mathias Malzieu est le chanteur avant de lire le livre et j'ai été assez étonnée de la différence entre la fin de l'album et la fin du roman. Même si je trouve la fin de l'album moins cruelle et que j'aurai préféré que cela se termine ainsi dans le livre également, c'est un roman que j'ai apprécié.

    par cachou0393 Le 06 juin 2012 à 10:13
  • 4/5

    <i> “C’est le jour le plus froid du monde. C’est aujourd’hui que je m’apprête à naître.”</i> - L’histoire débute le jour le plus froid du monde, un bébé nait avec un cœur gelée, qu’une sage-femme accessoirement mécanicienne, va réparer en lui plaçant une horloge dans la poitrine afin que sa mécanique permette au petit cœur de battre de nouveau. Dès le premier chapitre, on se retrouve dans un monde irréel, on retombe en enfance et l’on suit avec attention le devenir de ce petit garçon au cœur-horloge. - Le narrateur de ce conte n’est autre que Little Jack, le petit garçon avec son cœur-horloge. Nous suivons ses aventures d’Edimbourg à Paris, puis en Andalousie. Ce petit bonhomme au cœur si fragile, évolue dans un monde totalement étrange. Où un coucou en bois aide son cœur à battre, où l’on rencontre un homme avec une colonne vertébrale musicale, où une petite chanteuse ressemble à un arbre… Des personnages plus extraordinaires les uns que les autres, avec des caractères, des histoires différentes. Chaque chapitre nous réserve une nouvelle rencontre, remplit de magie, ou pas. <i> “Si tu passes ta vie à faire attention de ne rien casser, tu vas terriblement t’ennuyer, tu sais… Je ne connais rien de plus amusant que l’imprudence!”</i> - Dans ce monde extraordinaire où la magie semble présente, il y a aussi quelques horreur qu’on n’aimerait pas rencontrer. Certains personnages flippants comme cet homme que rencontre Jack dans le train, qui aime bien les femmes, mais pas les vivantes… De quoi vous donner la chair de poule, non? - Ce roman traite de bons nombres de sujets, plus ou moins sérieux, plus ou moins triste. Mais toujours saupoudrée d’une touche de fantastique. La famille, la solitude, l’amour, l’indépendance… Vivre sa vie, prendre des risques… Chaque thème abordé est une invitation à la réflexion. “Je découvre l’étrange mécanique de son cœur. Elle fonctionne avec un système de coquille autoprotectrice liée à l’abyssal manque de confiance qui l’habite. Une absence d’estime de soi se bagarrant avec une détermination hors du commun. Les étincelles que produit Miss Acacia en chantant sont les éclats de ses propres fêlures.” - Mathias Malzieu, chanteur du groupe Dionyzos, est un auteur décalé, qui arrive à créer tout un univers fantastique au travers de ses mots. C’est un conteur, qui manie la métaphore avec justesse. La comparaison est facile, mais tellement évidente lorsque l’on referme ce bouquin, où flotte l’aura de Tim Burton. - En refermant ce livre, je n’ai pu m’empêcher de penser au magnifique film de Tim Burton : &amp;#9829; Edward aux mains d’argents &amp;#9829; Malgré tout, je ne le considèrerais pas comme un coup de cœur, peut-être parce que ma mécanique était enrayée en lisant ce livre ^^ Non, sans rire, l’histoire est jolie, la fin très belle mais j’ai parfois décroché dans cette histoire, certains passages un peu trop décrits, certaines scènes un peu trop fantastique… Je ne sais pas ce qui n’a pas fonctionner, mais voila je ne l’ajouterais pas dans mes coups de cœur.

    par Nanieblue Le 01 mars 2012 à 12:58
  • 5/5

    Je me rends compte qu'il est plus facile d'écrire la critique d'un mauvais livre que d'un excellent. C'est un peu comme corriger une disserte: plus elle est mauvaise, plus on annote. En revanche, quand il s'agit d'une copie parfaite, on se contente d'écrire le chiffre "20" en rouge, bien en évidence. Dans le fond, c'est chiant, une copie parfaite. Irai-je jusqu'à dire que c'est le cas de ce livre? C'est tout de même tentant. http://marcanciel.over-blog.fr

    par marcanciel Le 08 septembre 2011 à 12:32
Chargement des enrichissements...