4/5

1 avis

˜L'œheure de plomb : roman

Holbert, Bruce (1959-....). Auteur

Edité par Gallmeister. Paris - 2016-09-01

Langue : français

Collection : Nature writing

ISBN : 978-2-35178-116-6

Description physique : 1 vol. (372 p.). 20,7 cm x 14,0 cm x 2,8 cm


Hiver 1918. L'État de Washington connaît, durant un instant, l'Apocalypse : l'un des pires blizzards de l'histoire du pays balaie tout sur son passage. Perdus dans la neige, pétrifiés par le gel, des jumeaux de quatorze ans, Luke et Matt Lawson, sont recueillis in extremis par une femme qui tente de les ranimer à la chaleur de son corps. Seul Matt reprend vie. Le lendemain, le voilà devenu un homme, trop tôt et malgré lui. Car le désastre l'a également privé de son père, le laissant à la tête du ranch familial. Labeur, amour et violence, autant de découvertes pour Matt, qui se retrouve face à la beauté sauvage de cette terre, tentant de maintenir l'équilibre fragile entre les êtres qui l'entourent. Dans une langue puissante et incarnée, L'Heure de plomb conte la plus dure leçon que l'Ouest donne aux hommes, celle de la confrontation avec les forces brutes de la nature, au fondement même du mythe américain.
Hiver 1918. L'État de Washington connaît, durant un instant, l'Apocalypse : l'un des pires blizzards de l'histoire du pays balaie tout sur son passage. Perdus dans la neige, pétrifiés par le gel, des jumeaux de quatorze ans, Luke et Matt Lawson, sont recueillis in extremis par une femme qui tente de les ranimer à la chaleur de son corps. Seul Matt reprend vie. Le lendemain, le voilà devenu un homme, trop tôt et malgré lui. Car le désastre l'a également privé de son père, le laissant à la tête du ranch familial. Labeur, amour et violence, autant de découvertes pour Matt, qui se retrouve face à la beauté sauvage de cette terre, tentant de maintenir l'équilibre fragile entre les êtres qui l'entourent. Dans une langue puissante et incarnée, L'Heure de plomb conte la plus dure leçon que l'Ouest donne aux hommes, celle de la confrontation avec les forces brutes de la nature, au fondement même du mythe américain.

Suggestions

Du même auteur

animaux solitaires | Holbert, Bruce

animaux solitaires

Livre | Holbert, Bruce | Gallmeister | 2016-06-02

Comté de l'Okanogan, État de Washington, 1932. Russell Strawl, ancien officier de police, reprend du service pour participer à la traque d'un tueur laissant dans son sillage des cadavres d'Indiens minutieusement mutilés. Ses reche...

animaux solitaires | Holbert, Bruce

animaux solitaires

Livre | Holbert, Bruce | Gallmeister | 2016-06-02

l'heure de plomb | Holbert, Bruce

l'heure de plomb

Livre | Holbert, Bruce | Gallmeister | 2016-09-01

Hiver 1918. L'État de Washington connaît, durant un instant, l'Apocalypse : l'un des pires blizzards de l'histoire du pays balaie tout sur son passage. Perdus dans la neige, pétrifiés par le gel, des jumeaux de quatorze ans, Luke ...

Avis des lecteurs

  • Coup de coeur rentrée 2016 4/5

    Merci à Léa et aux éditions Gallmeister de m’avoir fait parvenir en avant première ce roman. Un réel plaisir de lecture et un roman qui se lit comme un conte dans l’Ouest américain et la narration de mythes dans les décors si particulier des Etats Unis : l’état de Washington cumule les montagnes, les forêts, les grandes étendues avec des ranches parsemés et des villages dont on imagine qu’ils ressemblent à ceux de classiques westerns. L’auteur nous parle d’humains mais à de très belles pages sur la nature. Les premiers chapitres sur une tempête de neige nous transportent dans ce climat si rude et, ironie du sort, j’ai commencé ce roman en pleine canicule. Nous sommes dans les années 20 aux Etats Unis, dans l’état de Washington et la vie dans les ranches peut encore nous faire penser à la vie des cow-boys, des quatre-quatre mais aussi des charrettes avec chevaux pour aller à l’épicerie du village le plus proche. Et un amoureux peut décider d’offrir un cheval à sa promise ou alors l’emmener sur les routes en carriole. Des portraits d’hommes et de femmes, d’ailleurs, chacun va vivre séparer la plus grande partie du livre. Trois générations de femmes vont décider de ne pas quitter le ranch familial, tandis que l’un des personnages va devenir journalier chez des hommes isolés eux aussi dans leur ferme. De belles pages de description de la nature mais aussi de sensibles portraits de ces hommes et femmes qui essaient de vivre et survivre dans cette nature qui peut être très hostile (des pages terribles de description du blizzard) ou que les hommes tentent de dompter, la construction d’un barrage va modifier la géographie d’une région entière. Il décrit des personnages intemporels, qui se laissent porter par le temps et la nature. A nouveau un beau moment de lecture grâce aux éditions Gallmeister que je remercie de m’avoir permis de lire ce livre en avant première. « Elle se rendait compte que d’une certaine manière elle rajeunissait, s’occupant de ce qui existait plutôt que de ce qui existait plutôt que de ce qui avait été ou de ce qui pourrait ne pas être. A une certaine époque, elle avait considéré cette perspective comme la capitulation qui rendait les gens amers.. »

    par catherine Le 04 octobre 2016 à 10:16
Chargement des enrichissements...